Les civilistes font preuve d’un grand sens des responsabilités dans l’accomplissement de leur service

L’admission et la libération

En 2020, 30,4 % des personnes admises au service civil (1596 civilistes) avaient terminé l’école de recrues et étaient donc des militaires instruits au moment de déposer leur demande. Le recul du nombre de demandes d’admission après l’école de recrues se poursuit : en 2019 et en 2018 respectivement, 33,1% et 36,5% des personnes admises au service civil – soit 2018 et 2264 civilistes – avaient déposé leur demande au terme de l’école de recrues. La part des civilistes ayant déposé leur demande pendant l’école de recrues a diminué de 1,4 %, passant à 13,9 % (soit 731 civilistes). 55,7 % des personnes admises avaient déposé leur demande avant l’école de recrues (2019 : 3139 civilistes, soit 51,6 %.

Le nombre total des admissions a reculé de 13,7 % par rapport à 2019, passant à 5254.

Moment du dépôt de la demande en 2020

30.4 % des demandes déposées après l’ER
98,7 % des civilistes ont accompli tous leurs jours de service avant leur libération

Admissions

Pendant cette année de pandémie, le CIVI a continué d’assurer une exécution rigoureuse du service civil. Le nombre des civilistes qui n’ont plus aucun jour de service à accomplir au moment de leur libération en témoigne et montre que, en 2020 également, la grande majorité des civilistes ont fait preuve d’un fort sens des responsabilités et d’une bonne capacité de planification dans l’accomplissement de leurs obligations en matière de service. Des 4788 civilistes libérés au 31 décembre 2020 selon la procédure ordinaire, 4745 (99,1 %) ont accompli tous les jours de service qui leur avaient été ordonnés (2019 : 98,6 %).

À la fin de l’année 2020, on recensait au total 53 748 civilistes (52 983 en 2019). Le CIVI recommande aux civilistes d’effectuer leurs jours de service le plus tôt possible, afin de ne pas avoir par la suite des difficultés à terminer leur service, par exemple en raison de leurs obligations familiales ou professionnelles. Ils sont nombreux à suivre cette recommandation : plus de la moitié d’entre eux (27 562 civilistes, soit 51,3 %) avaient accompli tous leurs jours de service à fin 2020, contre 49,3 % en 2019. À noter que Les civilistes ayant effectué l’ensemble de leurs jours de service demeurent astreints au service civil jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de la libération ordinaire et peuvent dès lors être convoqués à un service civil extraordinaire en cas de catastrophe ou de situation d’urgence.

Retour en haut